Video Contact

Single Blog Title

31 mai 2017

GRC, trois lettres pour protéger son entreprise

Erreurs coûteuses, amendes pour non-respect de la règlementation, fraudes, organisation confuse, audits difficiles… sont autant d’évènements néfastes qui risquent d’entraver l’activité de votre entreprise et de mettre en danger ses dirigeants.

Pour éviter ces obstacles, de plus en plus d’entreprises mettent en place un programme GRC. Aujourd’hui, il est estimé que le marché mondial de la GRC devrait passer de 5,81 milliards de dollars à 11,50 milliards de dollars d’ici 2019.


Qu’est-ce que la GRC ?

« GRC » est l’acronyme pour Gouvernance, Risques et Conformité. Pris ensembles, ces trois éléments permettent de limiter les risques, de préserver la crédibilité de son entreprise et d’en renforcer la performance.


1 | Gouvernance

Sous ce vaste terme se cache l’ensemble des règles qui déterminent la manière dont l’entreprise est dirigée et contrôlée. Il est question d’établir la stratégie de l’entreprise, de définir les responsabilités, les processus et les politiques internes permettant d’assurer son bon fonctionnement et d’aider le management dans la prise de décision.


2 | Risques

Il s’agit d’identifier et d’évaluer les risques inhérents à l’activité de l’entreprise. Réalisée de manière continue, la gestion des risques permet de tenir compte de l’évolution de l’entreprise et de son contexte (politique, économique, environnemental, technologique…) pour mettre en place les bonnes mesures de protection.


3 | Conformité

Assurer la conformité, c’est d’une part veiller au respect des normes et des exigences règlementaires auxquelles l’entreprise est soumise et, d’autre part, garantir la bonne application des politiques et des processus internes.

 

Besoin d’accompagnement dans votre démarche GRC ?

CONTACTEZ-NOUS ABONNEZ-VOUS À NOS ARTICLES

 

Copyright Optimiso Group SA