Système de Contrôle Interne : 5 enseignements tirés de cas pratiques

Obligation légale pour une majeure partie des établissements publics, le contrôle interne peut se transformer en vraie valeur ajoutée s’il est bien exécuté. Avec plus de 20 années d’expérience client, Optimiso Group vous dévoile 5 avantages clés du contrôle interne tirés de cas pratiques.

 

avantages controle interne

 

1 – Le contrôle interne est un projet fédérateur et motivant

Le contrôle interne doit être abordé comme un projet bénéfique et non pas comme une exigence légale. En effet, le contrôle interne est bien plus qu’une contrainte, c’est avant tout l’opportunité d’améliorer son organisation et de créer un projet fédérateur et motivant.  Vous allez pouvoir mettre en avant la richesse de toutes les activités (processus) réalisées par l’entreprise, ce qui permettra aux collaborateurs de prendre conscience des nombreuses activités réalisées. Le contrôle interne ne servira plus seulement à répondre aux exigences réglementaires et aux auditeurs, mais sera une réelle valeur ajoutée pour votre activité au quotidien.

 

2 – Les trois piliers du contrôle interne

Pour être efficace, le système de contrôle interne doit s’appuyer sur trois piliers complémentaires : la connaissance et la description des processus, la maîtrise des risques opérationnels et les contrôles à réaliser. Travailler de cette manière permet d’englober toutes les activités de l’entreprise et d’avoir un contrôle interne vraiment efficace. Vous connaissez toutes les activités de l’entreprise et êtes capables de définir chaque activité : qui fait quoi ? quels sont les enjeux ? … Puisque les activités sont désormais connues et décrites, il devient beaucoup plus facile d’identifier les risques, de les évaluer et de mettre en place des moyens de maîtrise. Enfin, pour s’assurer du bon suivi du contrôle interne, les contrôles permettent de réaliser que les tâches sont bien réalisées par les collaborateurs : suivi des risques, contrôles de certains processus, … La formation au contrôle interne peut également être ajoutée à ce point car une meilleure connaissance améliorera les résultats.

 

3 – Contrôle interne : une description de la réalité

Lorsque vous construisez votre contrôle interne, il est essentiel de se baser sur une description de la réalité. Une perception claire des pratiques de terrain vous permettra de prendre les bonnes décisions et d’améliorer le pilotage de votre activité. Pour ce faire, il est important de collaborer avec les équipes de terrain en organisant par exemple des groupes de travail, ce qui permettra de retranscrire au mieux leurs activités du quotidien. Cette concertation permettra également de fédérer les collaborateurs sur le dispositif de contrôle interne en leur montrant les enjeux et les démarches entreprises.

4 – La simplicité, gage de réussite de votre système de contrôle interne

Il est indispensable de bien maîtriser et de comprendre tous les éléments du SCI, afin de le rendre simple pour tous. «La simplicité n’est-elle pas l’ultime sophistication ?»  Leonard de Vinci

 

5 – Digitalisez votre SCI

Simplifiez la gestion de votre contrôle interne en vous appuyant sur un logiciel qui vous facilitera grandement son management. Avec Optimiso Suite, la création de la cartographie des risques, la création des reportings ou encore le suivi des contrôles sont entièrement automatisés et centralisés sur une seule plateforme. Vous gagnerez ainsi du temps lors de la préparation des présentations pour la direction générale ou les comités d’audit.

Comme dans la sphère privée, où toutes les générations utilisent des applications connectées, pourquoi ne pas profiter des ces outils en entreprise pour faire ressortir les avantages du SCI ?

Un contrôle interne simple et utile à tous avec le logiciel Optimiso Suite
Facilitez le suivi des contrôles et bénéficiez d’un contrôle interne utile à tous et répondant aux exigences des auditeurs.
Publié le 17 juin 2019

Partager cet article