Le contrôleur interne, un acteur clé des revenus de l’entreprise

« Je vous présente le contrôleur interne. Il ne sert à rien dans l’entreprise mais grâce à lui nous sommes capables de prouver que l’on dispose d’un contrôle interne ». Voici mot pour mot une phrase entendue chez l’un de nos clients. Chez Optimiso Group, nous sommes persuadés de l’importance du contrôle interne en entreprise, mais comment le prouver ? Découvrez notre méthode pour calculer les apports financiers du contrôle interne.

 

Contrôleur interne acteur des revenus de l'entreprise

 

Le contrôleur interne évite les petites erreurs qui coûtent cher

Pour certains métiers règlementés, l’équation est simple : sans preuve d’un dispositif de contrôle interne, l’entreprise perd son autorisation de pratiquer. C’est le cas pour les établissements bancaires ou les assurances par exemple. Et, lors de situations de crises exceptionnelles, la valeur ajoutée du contrôle interne est facilement perceptible. Le récent blocage du canal de Suez a causé des millions de perte d’exploitation, la Covid-19 a eu des conséquences économiques désastreuses, etc. Mais, ce qui est plus difficile à valoriser, ce sont tous ces risques fréquents, avec de faibles conséquences qui, mis bout-à-bout, contrarient les objectifs et nuisent aux résultats de l’activité. Petites erreurs humaines, blocages informatiques, non-respect des procédures, etc.

Plus le contrôle interne est efficace et moins nous en voyons le résultat. En effet, grâce au système de contrôle interne, les risques se produisent moins (la probabilité baisse) ou les conséquences s’ils se produisent sont moins graves (l’impact baisse). Or, si les risques n’apparaissent pas ou peu et que leur impact est insignifiant, il est tentant de faire le raccourci suivant : « le contrôle interne ne sert à rien ! »

 

Oui, le contrôleur interne crée de la valeur ! La méthode Optimiso Group pour le prouver

Le contrôleur interne est le spécialiste des risques. Il les traque et les débusque, cherche à les anticiper et surtout à les limiter. Ses recommandations sont indispensables pour éviter l’accumulation de petites erreurs ou de temps perdu qui, à la longue, contrarient les objectifs et nuisent aux résultats de l’activité. Optimiso Group vous propose une démonstration simple et efficace pour apporter la preuve des bénéfices du contrôle interne.

Méthode de calcul des bénéfices du contrôle interne

Prenons le cas d’une entreprise qui, en raison d’une erreur comptable, verserait un double salaire à ses collaborateurs. L’incident pourrait ne survenir qu’une fois tous les cinq ans, il suffirait à provoquer une perte conséquente. Tout d’abord, parce qu’il faudrait des mois avant de pouvoir récupérer le trop versé. Ensuite, parce que la crise occasionnerait des réunions multiples et l’envoi d’innombrables e-mails d’explications. Le suivi des remboursements mobiliserait un collaborateur à raison de 7 heures par semaine, pendant 2 mois environ. Sans compter l’impact négatif sur l’image de marque, qui nécessiterait le recours aux services d’une agence de communication. En tout, le préjudice pourrait bien s’élever à une dizaine de milliers d’euros. Pourtant, en proposant un dispositif de vérification des salaires avant leur mise au paiement, le contrôleur interne serait en mesure de réduire non seulement la probabilité qu’un tel dysfonctionnement survienne, mais également son impact financier. Déduction faite du coût de son intervention et des moyens correctifs employés, le bénéfice net pour l’entreprise resterait indiscutable.

En résumé, si les sommes économisées grâce au contrôleur interne paraissent minimes – quelques centaines d’euros par-ci, quelques milliers par-là – c’est bien l’image globale qu’il faut avoir en tête. Généralement, nous observons chez nos clients au minimum une cinquantaine de risques identifiés. Faites l’addition ! C’est au bas mot des centaines de milliers d’euros de revenu que le contrôle interne permet de conserver.

 

L’apport d’une solution digitale pour votre contrôle interne

Aux côtés des contrôleurs internes, les solutions logicielles d’Optimiso Group sont conçues pour réaliser automatiquement le suivi des contrôles et la matrice du contrôle interne. Optimiso Suite facilite le travail des contrôleurs internes et transforme le contrôle interne en vrai bénéfice pour l’entreprise. Contactez-nous pour découvrir nos logiciels.

 


Le tableau ci-dessous présente trois exemples de risques fréquemment rencontrés chez nos clients et qui permettent d’illustrer la méthode de calcul du bénéfice du contrôle interne proposée par Optimiso Group. Pour faciliter les calculs, nous partons du principe qu’un collaborateur coûte 35€ par heure à l’entreprise.

 

Tableau exemples calcul des bénéfices du contrôle interne

Publié le 07 juin 2021

Partager cet article